Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2013

Game of Shadow 1 - Rising Darkness

RISING_DARKNESS_cover.JPG de Thea Harrison (2013).

Présentation de l'Editeur : In the hospital ER where she works, Mary is used to chaos. But lately, every aspect of her life seems adrift. She feels disconnected from herself. Voices appear in her head. And the vivid, disturbing dreams she's had all her life are becoming more intense. Then she meets Michael. He's handsome, enigmatic and knows more than he can say. In his company, she slowly remembers the truth about herself . . .

Thousands of years ago, eight creatures came to our world: the Deceiver to destroy it and seven to stop him. Reincarnated over and over, they carry on - and Mary finds herself drawn into the battle once again. And the more she learns, the more she realises that Michael will go to any lengths to destroy the Deceiver. Then she remembers who killed her during her last life, nine hundred years ago . . . Michael.


J'aime beaucoup ce résumé parce qu'il lance l'histoire habilement (et sans spoiler -oui oui même le truc de Michael-) mais celle-ci est tellement complexe que, pour vous donner une idée, ce résumé pourrait être celui de la page 1 et il y en a encore 249 derrière !

Et déjà je rage, car je n'avais point vu que le tome 2 sortirait qu'en février 2014 !?! Ah bordel de m*** fais ch*** j'aurais pu attendre avant de le lire >_< ... Mais je suis contente en même temps, car cette série gardera, à priori, les deux mêmes personnages principaux dans son tome 2. Méga ouf de soulagement, j'avoue que des fois, les séries où tu as la vie de tous les personnages secondaires, avec chacun son tome à part, ça peut devenir lassant, surtout quand tu aimes pas spécialement un perso...

Pour revenir à ce livre, on suit donc Mary, médecin urgentiste dans un hôpital d'un quartier défavorisé, qui a passé toute sa vie a faire des rêves étranges et qui a toujours le sentiment de ne pas s'appartenir, de ne pas se sentir chez elle dans son appart et de manquer cruellement de quelque chose... Et puis un jour, tout empire et elle croit devenir folle : elle entend des voix, un fantôme vient la mettre en garde, on tente de la kidnapper et elle est mystérieusement sauvée par un courant d'air qui lui parle dedans sa tête et une armée de faucon... Sans oublier que sa maison a été détruite par un incendit, et son ex-mari-devenu-gay-et-meilleur-ami a disparu.

Alors ouais, à sa place on serait un peu WTF O_o ? effectivement...

Ne sachant que faire, elle suit les indications du courant d'air et prend la fuite. Sous le choc, Mary n'arrive même plus à conduire, craque et s'évanouit dans sa voiture. Elle a juste le temps de s'arrêté au bord de la route et demander de l'aide au courant d'air... Quand elle se réveille, elle est entourée et protégée par des loups, et Michael semble la soigner en lui insufflant de l'énergie dans son corps.

Ça reste toujours un peu WTF quand même xD

A partir de ce moment, on va assister au réveil de Mary, grâce à Michael, elle va comprendre que ses rêves sont en réalité des souvenirs de ses vies passées, et que tous les deux ils sont les 2 moitiés de leur âme. Cette chose qui leur manquait à chacun c'était l'autre et que ça faisait 900 ans qu'ils n'avaient pas été réunis... Beeeuaaaaah beau :')

Alors le truc du résumé, comme quoi Michael a tué Mary, alors bon c'est vrai (c'était lors de leur dernière incarnation, ya 900 ans donc) mais faut apprendre les circonstances, et surtout la scène où ils s'en rappellent c'est assez bouleversant T-T.

Mary redécouvre qui elle est, tente de résister à Michael. M'enfin, plus elle se souvient et plus elle se dit que "zut à la fin ça fait 900 ans que j'ai pas vu mon âme-soeur, on a essayé 12 fois de me tuer, autant profiter du peu de temps que j'ai" xD ... C'est amené d'une façon assez tendre, et pas un instant on se dit "attend le gars tu le connais depuis 2 jours", j'avoue que toute leur histoire des vies antérieures et l'explication de Michael de qui ils sont l'un pour l'autre ne m'ont pas laissé insensible *explosion de coeurs*.

Et sinon ouiiiiii ya le méchant Deciever les poursuit, un être abjecte qui a la capacité de tuer les âmes et donc d'empêcher définitivement les réincarnations. Il a déjà tué 2 couples d'âmes-soeurs, et il ne reste que Mary, Michael et Astra (qui assure un peu le rôle de guide du groupe, mais on en sait pas énormément sur elle dans ce tome 1) pour l'arrêter avant qu'il ne détruise le monde -encore-.

Voilà quand je disais être contente de revoir Mary et Michael dans le tome 2, c'est parce que le tome 1 sert d'introduction à une histoire, qui j'espère sera pleine de combats et de fantastique *-*. Je vois bien cette histoire comme une quête épique, et ce premier tome donne beaucoup envie de lire la suite !

09/06/2013

Scot at Heart

Il était temps, je crois, que je fasse ce billet, même si il sera pas forcément complet, ce sera un bon début car mesdames et messieurs, depuis quelque temps maintenant, j'ai testé pour vous...

Le Highlander

(Entendez par là : la romance historique qui se déroule dans l'Ecosse des temps jadis -principalement)


ban-tartan.jpg

Tout comme les chasseurs, il existe le bon Highlander et le mauvais Highlander. Je vais essayer de vous aider à vous y retrouver, ayant lu assez de livres -je pense- pour être capable de différencier le bon du mauvais.

Le critère commun qui fera un bon Highlander est simple, il s'agit du taux de couinage. OMJ si vous vous dites "taux de couinage ? wadafuck ?", je vous invite à lire ce précédent billet qui vous expliquera tout ce que vous devez savoir (vous serez surpris de tester chaque couinage après !). Bref revenons au sujet de ce billet : donc oui, si vous arriver à couiner (ou glousser, chacun son truc) plus d'une fois dans les 100 premières pages c'est bon signe.

Alors ce sera pas forcément un couinement à fond dans le ship (quoique), à ce stade du roman ce sera plus parce que le héros fait tout pas comme il faut, mais il est tellement choupi-graou qu'on lui pardonne tout ^^'. Et surtout à ce moment-là, généralement les deux protagonistes peuvent pas se supporter (ou pensent ne rien avoir avoir en commun avec l'autre), alors ils se disputent/battent/lâchent dans des joutes verbales imagées... Mais ça laisse quand même présager que la suite sera fun et qu'on va bien s'amuser.

Donc voilà, un Highlander qui fait couiner est un bon Highlander, et comme le dit le dicton "plus ça couine, plus c'est bon" (oui je viens de l'inventer mais ça veut pas dire que c'est pas applicable).

Le reste des critères est beaucoup plus subjectif et donc soumis à l'appréciation de chacun ;)

ban-tartan4.jpg

I. L'histoire

Une romance ne vaut pas grand chose si l'histoire qui la soutien n'est pas intéressante et bien racontée. OK j'aime les histoires d'amûûûûûr, mais faut pas pousser mémé dans les orties, si j'arrive pas à être captivée par les aventures des personnages, s'il n'y a pas un soupçon d'action, de suspense, des batailles sanglantes, des méchants psychopathes à éventrer, voir un peu de paranormal, la romance pourrait paraître bien fade.

Le contre-exemple de la mort : Le Clan Murray tome 1 - La Promesse des Highlands. L'idée de départ peut être marrante : les deux héros se rencontrent enfants, grandissement ensemble, puis lui il doit partir, et 10 ans plus tard ils se retrouvent par hasard. Dans ce livre tout est lamentable xD : on ne sait pas où ça se passe, on a même pas un obscure nom de patelin ; les deux personnages se sautent dessus à peine après s'être retrouvé depuis 5 min, où est la magie là-dedans ? Le méchant est ridicule, la fille récupére un bébé orphelin et un chat... WTF qu'est-ce que ça peut bien amener à l'histoire ? Et je l'ai lu en entier, une véritable torture.

Nan, nan. Si vous voulez commencer gentillement, sans forcément lire une série avec plusieurs tomes, les Julie Garwoord sont pour vous, les intigues sont cool, les personnages attachants, en plus c'est assez drôle par moment et on couine quasiment tout le temps !

ban-tartan3.jpg

II. Le contexte historique et tout ce qui va avec

Ici on parle des highlanders, donc on s'attend à voir L'Ecosse sauvage, les rivalités entre clans, les guerres avec les Anglais etc. j'avoue que depuis que j'y suis mise, j'ai de plus en en plus envie de lire un vrai livre d'histoire sur l'Ecosse, et ouais on peut se cultiver avec une romance, qui l'eu cru ?

On peut aussi trouver du kilt en Amérique : Les Highlanders du Nouveau-Monde de Pamela Clare sont pas mal du tout, on y suit les aventures de 3 frères (tous plus graou les uns que les autres.. c'est génétique). Ca se passe pendant la Guerre de Sécession, on des méchants anglais, français et indiens (bon y'en a des gentils aussi xD) ; une grande partie de l'histoire se passe dans une nature sauvage et pleine de danger, mais notre Highlander peut survivre à tout !

Quand les auteurs ajoutent du paranormal à leur romance, il faut aussi faire attention de pas tomber dans les clichés. Pour ce qui est du time-travel, je ne peux vous conseiller que les Highlander de Karen Marie Moning pour le moment, je n'ai pas encore lu ni Le Chaudron et le Tartan de Diana Gabaldon (je crois le nombre astronomique de tomes me frenne un peu xD) ni d'autre roman/série sur ce thème.

Dans le Mammoth Book, vous trouverez des nouvelles avec des loup-garous, de la magies, des personnages avec des dons spéciaux... Et aussi des histoires qui se passent de nos jours, sans aucune dose de paranormal. Si vous lisez bien l'anglais, ce recueil donne un aperçu des bons produits de l'Ecosse ^^ : alors il y a des biens, des moins bien, le format court peut laisser sur sa fin, mais globalement les 20 nouvelles sont sympas (sauf une qui est atroce parce que l'auteur ne sait pas écrire).


ban-tartan2.jpg

III. Des personnages imparfaits

Moi j'aime bien quand nos héros sont pas des modèles de vertu, font plein d'erreurs et ont des caractères bien trempés. Mais surtout j'aime quand ils ne restent pas passifs et se bougent les fesses pour se sortir de leur situation, genre en parlant. C'est un détail qu'on évoque beaucoup avec les keupines ^^ et on est toute d'accord : les problèmes ça se résout pas tout seul, alors quand on voit ni la fille ni le gars ne pensent à questionner l'autre pour avoir le fin mot de l'histoire, et restent chacun dans son coin à se morfondre et supposer ce que l'autre pense... Ben moi j'en prendrais bien un pour taper sur l'autre xD, genre Le Secret des Hautes-Terres (déjà ils peuvent pas dire "highlands" comme tout le monde ?) où le couple passe son temps à ruminer de leur côté sans jamais se parler, alors qu'ils auraient pu arranger toute l'histoire et le roman aurait tenu 3 chapitres...

Physiquement c'est carrément autre chose : la fille est toujours minuscule face au gars, bon c'est marrant une fois, après on en a vite marre, mais faut pas trop se focaliser là-dessus car au final c'est pas le plus important. Non le plus important c'est la plastique parfaite du héros, lui ça va, on s'en fiche pas mal qu'il soit *toujours* super trop beau, avec son regard de braise, ses long cheveux, sa pilositude faciale et son kilt au ras des hanches... (hum hum je m'emporte un peu là je crois xD).

Bon je parlais des caractères, parfois le bon highlander n'a pas forcément un héros gentil à la base : parfois même le type est excécrable avec un trou noir à la place du cerveau, des fois c'est un kidnappeur, un aigri... Il arrive même qu'au début il essai de violer la fille (Lachlan de la série de Julianne MacLean, c'est pas un tendre au début : il a été maudit, il veut se venger, il est presque prêt à la tuer aussi xD), mais heureusement pour lui -et c'est pour ça qu'on l'aime- il ne le fait pas, puis il évolue et ses sentiments changent concernant la fille.

Bon des fois c'est aussi un guerrier barbare sanguinaire, mais moi ça me dérange pas ^^'.


Conclusion

Les Highlanders qu'il faut lire en premier sont ceux conseillés par les copines, après on peut se jeter toute seule dans le loch et faire de bonnes ou mauvaises surprises ^^'. Pour les bonnes, généralement les auteurs en ont écrit plusieurs, où on découvre que le tome trouvé par hasard fait en réalité partie d'une série... Et là VOUS ETES FOUTUES ! Hi hi hi hi hi...

gerrykilt.jpg

Je termine ce billet avec Gerry mit kilt en cuir, mit tshirt rose, mit claymore... Parce qu'il le vaut bien *coeur coeur coeur*



Dans ma bibliothèque :

- Kiss of th Highlander de Karen Marie Moning. *****
- The Dark Highlander de Karen Marie Moning. *****
- The Immortal Highlander de Karen Marie Moning. *****
- Spell of the Highlander de Karen Marie Moning. *****
- To Tame a Highland Warrior de Karen Marie Moning. ****
- Into The Dreaming de Karen Marie Moning. ***
- Le Diable s'Habille en Tartan de Teresa Meideros. ****
- Le Highlander 1 - Captive du Highlander de Julianne MacLean. *****
- Le Highlander 2 - Conquise par le Highlander de Julianne MacLean. *****
- Le Highlander 3 - Séduite par le Highlander de Julianne MacLean. *****
- Les Highlanders du Nouveau Monde 1 - Sur le Fil de l'Epée de Pamela Clare. *****
- Les Highlanders du Nouveau Monde 2 - Fidèle à son Clan de Pamela Clare. *****
- Les Highlanders du Nouveau Monde 3 - Plus Fort que le Destin de Pamela Clare. *****
- The Mammoth Book of Scotish Romance de Trisha Telep. *****
- Le Retour de l'Ecossais Joanne Rock. ***
- Le Secret des Hautes-Terres de Suzanne Barclay. x
- Les MacLeods 1 - La Loi du Highlander de Monica McCarty. *
- Un Mari Féroce de Julie Garwood. *****
- Le Maître-Chanteur de Julie Garwood. *****
- Prince Charmant de Julie Garwood. ***
- Le Secret de Judith de Julie Garwood. *****
- Sur Ordre du Roi de Julie Garwood. ****
- Le Clan Murray 1 - La Promesse des Highlands de Hannah Howell. x
- A Highlander Never Surrenders de Paula Quinn. ****

(x = très naze, à ne pas lire)

28/05/2013

Bigtime Series 1 - Karma Girl

Karma-Girl-682x1024.jpg de Jennifer Estep (ebook).

Présentation de l'éditeur : Investigative reporter Carmen Cole gets the surprise of her life on her wedding day when she discovers that her fiance and best friend are sleeping together – and that the two of them are her town's resident superhero and ubervillain. Shocked and hurt, Carmen reveals their secret identities and then decides to devote her life to unmasking every superhero and ubervillain who crosses her path.

A series of successful unmaskings lands Carmen a job at The Exposé, one of the biggest newspapers in Bigtime, New York, a city that's full of superheroes and ubervillains. Carmen is in her element – until she gets kidnapped by the Terrible Triad, Bigtime’s most dangerous ubervillain team.

The Triad orders Carmen to uncover the secret identity of Striker, the leader of the Fearless Five, Bigtime's most popular superhero team – or else they’ll drop her in a vat of radioactive goo. With that threat hanging over her, Carmen sets out to unmask Striker, but what she doesn’t count on is falling for the sexy superhero. But with the Terrible Triad lurking around, this is one story that just might be the death of her...


D'habitude j'attend de lire toute une série (ou tous les tomes parus) avant de faire un billet, mais j'avoue que là j'ai pas résisté, c'est pas le livre de l'année, mais j'ai trouvé ça super drôle, divertissant et pas compliqué à lire, alors je vous en parle tout-de-suite ^^' !! C'est grosso-merdo le même avis que j'ai posté sur The Inn at Lambton.

Avec ce livre, Jennifer Estep s'est beaucoup lâchée dans les gros clichés des super-héros, mais on sent qu'elle s'est amusée à écrire et du coup la lecture devient uberfun.

La première partie du roman est extrêmement prévisible, on comprend vite qui est qui et quels seront les enjeux - à ce moment-là on peut se demander si on aura quelque surprise quand même xD parce que bon, ça peut vite lasser de tout deviner à l'avance - et bien... oui ! Passé un stade, l'histoire devient intrigante, et on se laisse emporter par les personnages et les problèmes qu'ils vont devoir résoudre.

C'est un roman à lire au 36ème degré pour l'apprécier, ça se moque pas mal des caractéristiques qui font que untel est un super-héros et untel un ubervillain. Dans ses enquêtes, Carmen n'hésite pas à montrer du doigt les détails risibles (genre le costume en lycra pour un mec c'est vachement fashion xD - et les identités secrètes, pas vraiment secrètes ^^'), et les secrets gros comme une maison que même un enfant de 10 ans peut trouver (faire des travaux sous-terrain pour sa Batcave ça passe pas inaperçu)... Elle est un peu l'incarnation de l'autodérision, tout en prenant les menaces des ubervillains au sérieux. parce que même si l'ambiance générale est plutôt marrante, les méchants sont quand même assez méchants, et le suspense est bien là pour nous tenir en haleine.

Les personnages se découvrent petit à petit, plus l'histoire avance et plus ils s'affinent et se démarquent des clichés qu'ils représentent. Carmen est déterminée à démasquer les super-héros et leur némésis, mais se remet aussi beaucoup en question quand elle doit faire face aux conséquences de ses actes ; Stricker le super sexy super-héros est super doué en tout (surtout avec des sabres ^^) mais son alter-ego a un peu de mal dans les rapports humains, les autres membres des Fearless Five (Fiera, Mr Sage, Hermit, Tornado) sont tous adorables ... la Terrible Triad peut faire sourire (au premier abord ils ont eu du mal à me convaincre que c'était des vrais méchants), mais quand ça commence à cogner et à saigner (voir à tuer) ben, oui, on se fait avoir et on les voit différemment. On a aussi quelques personnages secondaires assez sympathiques : Lulu la geek et Jasper le bomb-provider ^^

L'ebook est pas long, 250 pages et quelques, mais on s'ennui pas une fois l'intrigue bien lancée (comme je disais le début est un peu pataud) et au final les genres se mélangent habillement, quitte à faire du super-héros pur et dur autant y aller à fond et assumer les gros clichés !!

En écrivant ça je me dis, c'est presque comme Hero Corp, ça se moque gentiment du genre tout en se prenant vachement au sérieux. C'est pour ça que si on prend tout *trop* au sérieux, on risque de ne pas aimer et de trouver ça nul et sans intérêt, puisque tout est déjà-vu.

J'ai aussi eu du mal à résister à tous les noms de super-héros et de ubervillains mentionnés dans le livre : the Kilted Scotsman, Captain Sushi, the Machinator etc... la plupart du temps les noms appraissent comme ça dans la conversation des persos (ou dans les pensées de Carmen) ni vu ni connu, c'était difficile de pas pouffer à chaque fois xD.

il y a 4 autres tomes à cette série :

2 - Hot Mama
3 - Jinx
4 - A Karma Girl Christmas
5 - Nightingale

J'ai déjà commencé à lire Hot Mama, sur le personnage de Fiera, et j'adoooore (elle passe son temps à bouffer et supporte pas qu'on lui chippe des frites, ça me rappelle quelqu'un xD). Si vous êtes gentils, je ferais peut-être d'autres billets ;)