Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2012

Highlanders are the Best

Je crois qu'il est temps pour moi d'afficher publiquement un coup de coeur, plaisir coupable qui se déguste les dimanches sur le canapé enroulée dans sa couette (ou tout autre plaide... d'ailleurs les plaid c'est bien -hum), plaisir hérité d'une amie bienveillante qui me fournissait en came (merci Gaelle) ... Tout est dans le titre.

*** LES HIGHLANDERS ***

highlanders.jpg

Comment ais-je pu tenir tout ce temps sans les McKeltar et Adam Black ? Nan mais franchement. Si vous aimiez déjà l'Ecosse, là vous aller avoir des scotgasms -uhuhu- rien quand entendant les personnages respirer *bave* (ouais j'ai perdu toute dignité depuis longtemps).

La première chose à faire, c'est de les lire en anglais, parce qu'on parle écossais dedans d'abord !! Au début on bug devant des mots bizarres : yer, wee, och, aye, naye, doona, wench, lass,'twill,'twas, aught, naught... etc. Notre highlander prononce sa première phrase et on pige que dalle, mais après on lit à voix haute et on comprend... C'est écrit avé l'accent xD !

Mais ce n'est point tout, notre highlander vient des siècles passés alors il utilise des mots qui existent plus dans votre dictionnaire Robert & Collins français-anglais, que même Wordreference il veut pas référencer... Des mots comme : sennight, forthnight (qui sont sensé être des durées de temps, mais me demander pas combien exactement mmppff), j'aime beaucoup l'expression in the morrow pour tomorrow et puis il a le fameux *to toop* qui est quand même bien fun ^^. Pour finir, vous serez prise en train de brailler des by Amergin ! à tout va - véridique.

Et comme vous vous en doutez, des fois on a des phrases avec tous ces mots en même temps (ah on est dans le vrai là), exemple totalement inventé : Och wee lass ! In the morrow I'm goona toop you, doona go away, yer so sexy by Amergin !

[prend 5 min pour se bidonner toute seule]

En plus de faire une fixette sur la langue écossaise -aucun sens caché derrière- (rhooooooo), je vous rassure, on fait aussi une fixette sur le Highlander. C'est simple, ils sont tous des super warrior proportionnés comme des statues grecques, en kilt, des cheveux longs, des yeux ténébreux, avec au choix : plein d'armes, des tatouages, des super-pouvoirs magiques, un malédiction, un miroir...

A un moment où à un autre, vous aller tomber amoureuse de ça : If aught must be lost, ‘twill be my honor for yours. If one must be forsaken, ‘twill be my soul for yours. Should death come anon, ‘twill be my life for yours. I am Given. (normalement c'est dès la première mention dans le premier livre que vous lirez ^^)

Après la lecture, on a aussi de partir en pèlerinage : randonnée dans la forêt sauvage des Highlands, visite des châteaux perdus dans les montagnes, apprendre les rites celtiques, voyager dans le temps, louer un loft à Manhattan... Que des trucs cool !

[Bravo vous avez tout lu et j'ai même pas encore parlé desdits Highlanders]

Un autre aspects de ces romances qui fait qu'elles sont géniales, ce sont les histoires : outre le fait qu'on attend que les deux héros se déclarent leur flamme à chaque chapitre, les intriguent ont tout ce qu'il faut : du fantastique, du suspense, des méchants psychopathes, du sang, des combats, beaucoup d'humour, de la mythologie... Et on a vraiment envie de savoir comment il va s'en sortir (en plus de savoir quand il fera tomber le kilt xD).

La grande question que tout le monde : qui je préfère entre Durstan, Dageus et Cian chez les McKeltar et Adam Black... jepeuxpaschoisircesttropdur T-T. Chacun a son ptit truc en plus : Durstan se balade avec 15 armes sur lui dont une épée et une hache (nan mais sérieux quoi, une hache ! coeur coeur coeur), son frère jumeaux Dageus a 13 méchants druides dans sa tête mais il survie (quel homme), Adam il est méchant avec des supers pouvoirs qui peut le faire faire des bonds dans l'espace (trop de la balle ^^) et Cian c'est une brute néandertalienne mais gentil inside xD.

Du côté des filles on a que des geeks, je veux dire : une physicienne, une étudiante en droit, une autre en antiquité, une archéologue... Elles sont toutes à couiner devant une dague du 5ème siècle (uhuh on dirait moi xD) alors devant un spécimen mâle d'époque, ça se pavoise ^^. La seule chose constante qui devient un peu lassant c'est qu'elles sont toutes pures et innocentes, avoir une héroïne avec du vécu aurait pu être bien je trouve.

Vous comprendrez qu'en guise de conclusion, je vous serve le dicton habituel : les highlanders c'est la vie, c'est le bien, yummy yummy *-*

TOUTES A VOS TARTANS !!!

29/03/2012

Touched by an Alien

Touched-by-an-Alien-by-Gini-Koch.jpg de Gini Koch (sorti le 6 avril 2010 - nan mais LOL quoi à un jour près xD).

Présentation de l'éditeur : Marketing manager Katherine “Kitty” Katt had just finished a day on jury duty. When she stepped out of the Pueblo Caliente courthouse, all she was thinking about was the work she had to get caught up on. Then her attention was caught by a fight between a couple – a domestic dispute that looked like ti was about to turn ugly. But ugly didn’t even begin to cover it when the “man” suddenly transformed into a huge, winged monster right out of a grade z science fiction movie and went on a deadly killing spree. In hindsight, Kitty realized she probably should have panicked and run screaming the way everyone around her was doing. Instead she got mad, searched her purse for a weapon, and, armed with a Mont Blanc pen, sprinted into action to take down the alien.

In the middle of all the screeching and the ensuing chaos, a tall handsome hunk of a guy in an Armani suit suddenly appeared beside her, examined the boy, introduced himself as Jeff Martini with “the agency,” called out to an Armani-clad colleague to perform crowd control, and then insisted on leading her to a nearby limo to talk to his “boss.”

And that was how Kitty’s new life among the aliens began…


C'est un pur hasard qui m'a amené vers ce livre. Au départ je cherchais des des infos sur l'artiste qui a fait l'illustration, Daniel Dos Santos (qui a aussi fait celles de la série Mercy Thompson de Patricia Briggs) et je suis tombée sur la couverture du tome 2 (une nana armée jusqu'aux dents, en Converse rouge, dans les bras d'un type en costard, avec un alligator derrière...) que j'ai adoré xD. Je suis allée voir ce que c'était que ce livre, découvert que c'était en réalité une série (le tome 5 sort en avril là, encore xD), et qu'il y avait pas mal d'avis très positifs !

Il m'en a pas fallut plus, j'ai mis les tomes sur ma wishlist, et à Noël ma Tuplette Kusa m'a offert les 2 premiers *Ô joie immodérée*.

Comme tout premier tome de série, je pense, il y a beaucoup de blabla au début pour présenter et expliquer l'univers dans le lequel on entre en même temps que Kitty. D'un coup on apprend que les Aliens, des Alpha-Centaurians, sont sur Terre depuis de nombreuses années (bizarrement Roswell est évoqué ^^), qu'ils sont intégrés aux plus hauts niveaux de sécurité, et de ce fait ils nous protègent contre des parasites aliens qui transforme les humains en Superbeings meurtriers... On a un super débriefing sur les Aliens, leurs capacités, leur technologie, leur mode de vie, leur éducation, leur religion, leur planète d'origine, le "pourquoi ils sont venus sur Terre au départ ?".

Tout est détaillé et ancré dans l'histoire de la Terre, ça gagne en crédibilité, et à côté des problèmes de parasites aliens, on doit faire face à une menace terroriste... Et comme par hasard toutélié (mais on le devine rapidement, pas de spoil de ce côté là ^^). L'intrigue est très complexe, pleine de twist et de rebondissements, ça ressemble beaucoup à la série 24 Heures Chrono version extraterrestre (et Gini approuve xD). On suit le parcours de Kitty quasiment heure par heure : tout se passe sur 3 jours en 400 pages ! On a l'impression d'être immergé dans ce livre et chaque scène d'action ou révélation en est plus intense, et j'ai poussé des "WTF ?" assez souvent xD.

Gini Koch mélange tout le sérieux qu'une équipe traquant un terroriste parasité peu avoir (des combats, des morts, des gens qui s’engueulent sur les stratégies, des traitres etc) avec un brin d'humour-parodie-gros-délire-perso (des grosses bébêtes gluantes, de la vodka, du spray à cheveu etc) avec brio. On peut glousser comme une débile sur un chapitre et être pendu au suspense celui d'après... (cette expression est étrange mais je l'aime bien xD).

Niveau personnage on est gâté. Le duo principal fonctionne à merveille *-* : Kitty est loin d'être stupide et aimerait qu'on lui explique ce qui se passe sans tourner autour du pot, elle pose les bonnes questions et découvre qu'elle est capable de se battre face au danger au lieu de courir pour sa vie. Elle a une bonne réparti et hésite pas à s'en servir ^^ . Avec son fort caractère, elle hésite pas à dire des choses qui fâchent et à énerver tout le monde ! Mais ses idées farfelues se trouvent être efficaces en cas d'urgence. Elle ne quitte jamais son sac-à-main, ses Converses et son Ipod (chargé avec que du bon son dont Metallica, je m'en remet pas xD), même quand elle poursuivi par des parasites géants...

Jeff, rhaaa Jeff *-* , Alien "in charge", empathe, séducteur invétéré (il demande Kitty en mariage après 5min passé ensemble ^^ et assez régulièrement après). Comme tout Alien, il peut tout faire en hyperspeed, a deux cœurs pour pouvoir récupérer rapidement, mais son empathie peut lui causer des blackout s'il ne se reposent pas régulièrement en caisson d'isolation. Notre héro n'est donc pas infaillible, ce qui le rend très "humain" ^^.

Dans les personnages secondaires, on a du lourd aussi, et chacun à son importance (pour plus tard former the Team de choc ^^) : déjà les parents de Kitty mais WTF ! Je spoilerais pas mais, j'ai jamais vu des parents pareils, je les veux xD. Christopher, un métisse Alien-Humain, cousin de Jeff, au début on l'aime pas beaucoup, mais après OMJ *spoilers*. Reader, humain-ancien-mannequin-gay reconverti en chauffeur pour l'Agence, adorable. Yaste le terroriste et Mephistopheles le Evil Parasite, leur motivations et le moment où les deux se rejoignent, c'est digne d'un grand méchant ^^.

Pour conclure (parce que c'est un pavé cet article xD) : je dirais que ce livre c'est comme voir un film ou une série d'action pure et dure, mais de la super qualité comme 24, Bourne Identity etc mais avec des Aliens canon et des monstres géants ^^. Je vais me jeter sur le tome 2 très bientôt ! Je suis contente d'avoir trouvé ça totalement par hasard, je sens que je vais me régaler, et j'espère en convaincre d'autres !

09/01/2012

La Loi du Highlander

Les-MacLeods-T1-La-loi-du-Highlander-de-Monica-McCarty.jpg de Monica McCarthy, Les MacLeods tome 1.

Présentation de l'éditeur : 1601. Sur ordre du Roi Jacques, Isabel MacDonald se rend sur l'île de Skye épouser Rory MacLeod, son ennemi juré. Le Roi entend ainsi mettre fin à la querelle qui oppose les deux clans. Mais les MacDonald ont un plan : une fois sur place, Isabel dérobera un précieux talisman, puis dénoncera l'alliance. Elle ignore que, de son côté, Rory MacLeod fait semblant d’obéir au Roi, alors qu'il projette de la répudier au bout d'un an. Quoi qu'il arrive, il s'est promis de faire passer son honneur et sa vengeance avant tout.

Attention chers lecteurs, l'heure est grave ! La note de l'auteur me dit que tous ces gens ont existé pour de vrai, ce livre a donc un caractère historique xD c'est de la culturation et en même temps du couinage, uncrédibeul !

Le roman commence avec une citation de Roméo et Juliette, ça n'annonce pas du tout la couleur, et à lire le résumé on peut déjà deviner tout ce qui va se passer... Mais je prend mon devoir très au sérieux - j'ai accepté la lourde tâche de testeuse :P - alors lisons !

Alors d'après mon expérience sur les highlanders (oui parce que j'ai une expérience sur les highlanders) celui-là est très moyen, voir passable... Pas d'originalité, pas de suspense, le méchant fait grave pitié, les descriptions laissent à désirer.

Pour commencer les deux héros sont trop parfait physiquement : ils sont super beaux, elle met tout le hommes à ses pieds et lui est un guerrier super musclé... Et j'arrivais pas à leur coller un visage, ya des personnages on peut les imaginer tout de suite (Drustan *bave*, Lord Maccon *rebave*), et ben Rory et Isabel c'était un peu du flou. Heureusement pour eux, ils ont des échanges sympathiques qui nous font couiner !

Et autre point positif du roman, ils ne se jettent pas l'un sur l'autre dès le début xD. Évidemment ils ont le coup de foudre au premier regard (comme par hasard), mais ils résistent bien tous les deux, surtout Rory, ils sont quand même "ennemis jurés" faut pas oublier ^^. En plus Rory c'est un gentleman, comme il prévoit de la virer de son château il veut pas l'humilier *aaawww*. Sauf que voilà patatra, ils vont quand même coucher ensemble !
Note à part : je sais pas si ça vient de la traduction française, mais purée ça manque d'imagination dans le vocabulaire ^^ la madame qui a traduit a du trouver 3 expressions/métaphores et on y a droit à chaque fois xD

Pendant ce temps à Vera Cruz le méchant Sleat (le tonton d'Isabel) attend des nouvelles de sa nièce, les secrets pour anéantir les MacLeod, et tous les autres clans pendant qu'il y ait et devenir THE MASTER OF SCOTLAND *mouahahahaha*... Comme je le disais pathétique -_- genre Isabel ne lui écrit pas et a décidé de ne pas trahir son amour et lui il fait rien, genre il aurait pu venir en visite "familiale" et terroriser sa nièce, la menacer, attenter à sa vie etc histoire de lui mettre la pression dans sa evil mission initiale : même pas. Donc forcément Isabel, quand elle doit choisir, ben elle y réfléchis pas à deux fois xD.

Ce qui a été très énervant à force, ce sont les long monologues sur le sens de la vie de Rory et Isabel, cette tendance à analyser intérieurement tous les faits et gestes et paroles en demandant "mais qu'est-ce que le point ?" -_-' . Et ils s'en posent des questions dites donc ! "mais à quoi pense-t-il ? mais que vais-je faire ? comment sauver notre amour ? mais pourquoi elle a dit ça ?" au bout d'un moment on a envie d'en prendre un pour taper sur l'autre xD.

Dommage qu'il n'y pas de plus de combats aussi, on en a deux (décris assez bizarrement car on sait pas trop ce qui se passe à part les "chocs des épées"), mais s'agissant de super guerriers et de rivalités de clans, un peu de baston aurait été la bienvenue *-* (bon ya des morts, mais quand même...).

C'est un livre à lire au 42ème degré si on a envie de se marrer et de glousser sur des mecs en kilt (ou en serviette) ^^ mais l'histoire est banale, sans grand intérêt, il ne faut pas s'attendre à plus. Je pense qu'il manque le petit plus qui fait qu'on ne lis pas que pour la romance ^^.