Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2010

Le Prestige

9782070340774FS.gif de Christopher Priest.

Résumé : Alfred Borden et Rupert Angier, deux prestidigitateurs hors du commun, s'affrontent dans un duel sans merci.
Trois générations plus tard, au cours d'une enquête sur une secte, le journaliste Andrew Wesley fait la connaissance de Kate Angier. Elle lui révèle qu'il s'appelle en fait Andrew Borden, et qu'une guerre oppose leurs deux familles depuis la fin du XIXe siècle. Quand Andrew découvre le rôle exact joué par le scientifique Tesla dans toute cette affaire, sa vie en est bouleversée à jamais...



La motivation de la lecture de ce roman vient du fait que j'ai beaucoup aimé le film...

(bon pas forcément parce qu'il y a Hugh Jackman et Christian Bale)

(hum)

(ok j'avoue le critère "acteurs" tient une grand place dans l'appréciation XD)

Et le viel adage veut qu'un livre est généralement meilleur que son adaptation ciné, je m'empresse de me le procurer ! Cependant j'ai attendu longtemps pour le lire, je voulais que le film disparaisse peu à peu de mon esprit, afin d'avoir un semblant de re-découverte. La bonne surprise est que le film a volontairement zappé tout un aspect de l'intrigue (celui des descendants des deux magiciens), et en a modifié d'autres, donc le film ne m'a pas spoilée complétement ^^

J'ai bien aimé la façon dont Priest a écrit son roman : les deux grosses parties des journaux intimes des deux protagonistes, chacun racontant leur histoire d'un point de vue différent, expliquant les incompréhensions de l'autre... Un peu déçue tout de même que la partie de Borden soit plus courte que celle d'Angier, alors que leurs vies sont liées quasiment jusqu'à leurs morts. C'est peut-être du au fait que j'ai trouvé certains passages d'Angier trop long...

J'ai littéralement dévoré le livre dès que Tesla entre en scène avec ses machines et ses expérimentations, dont certains détails ont été changés dans le film, du coup je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre ! Le sort des "prestiges" notamment n'est pas le même, et "la fin" d'Angier a été une bonne surprise :D . Bon c'est un peu fouilli tout ce que je dis mais je na donne pas trop de précisions, je na voudrais pas vous spoiler !

On devine vite aussi le fin mot de l'histoire pour Andrew Borden, le petit-fils, mais c'était quand même palpitant et un peu dérangeant. Le livre traite aussi de la gémélité, mais j'ai eu l'impression que c'était pas assez poussé suivant les personnages que cela concerne.

Pendant toute la lecture je voyais Christian et Hugh dans leur personnages, alors j'ai très envie de le revoir le film XD.

02/02/2010

Chat Siamois

chatsiamois.jpg De Guillaume Bianco et illustré par Ciou.

Chat Siamois, c'est l'histoire d'une petite fille, Emmy Hyacinthe Muffin et de sa chatte Marcelline. Emmy fait des rêves étranges peuplés de serpents, d'araignés et de cheveux foux... Une nuit une veuve brune glisse son ombre dans sa gorge et lorsqu'Emmy se réveille, elle a des serpents avec ses cheveux ! Mais Emmy s'en accomode gaiment ^^

Elle décide alors de faire la même chose à sa chatte, et caché dans sa patée d'anniversaire, un oeuf de veuve noire. Après un épisode de mutations bizarres (pattes de poule, bec de poulpe, peau de lézard, cornes) Marcellin meure au petit matin. Le drame !! Emmy se send horriblement coupable et enterre tristement sa chatte.

Mais en revenant chez elle, quelque chose l'attend dans le panier à laine : pas un mais deux, pas deux mais un... chat siamois avec 2 têtes XD. Emmy est ravie et adopte tout de suite ce petit animal, mais sa mère en a marre d'avoir des monstres chez elle. Emmy a les cheveux coupés à la tenaille et le chat a une tête coupée au scalpel ! Evidemment une tête de chat ça se garde pas dans du formol... Donc Emmy va vite l'enterrer au même endroit, avec de secrets espoirs... Cette nuit-là Emmy rêva de chat siamois et de cheveux-serpents.

Dans le cimetière, au dessus de la tombe, une branche pousse. Au fil du temps un seul bourgon apparait, et quand le bourgon éclôt... On entend un "miaouuuu".

Ce petit bijou est mon cadeau de Noël de ma Tuplette Pando, merciiiii !!! Il y a des chats et des gens un peu cinglés, avec des scènes gores, des giclées de sang et des os à nu... Tout ce que j'aime ^^. Je connaissais pas du tout Ciou, et ces illustrations sont magnifiques. Enfin elles sont un peu dérangeantes au premier abord, mais une fois habitué aux proportions disporportionnées, on apprécie leur particularité.

Dans la forme, celà fait beaucoup pensé au recueil de poème de Tim Burton, La Triste fin du petit enfant huître : l'histoire est écrite sous forme de poésie, on a la version française et anglaise, et chaque strophe est illustrée. L'univers décalé et morbide joue aussi dans le rapprochement des deux... Mais c'est franchement pas la même chose XD. J'ai pensé à Emily Strange aussi, une fille glauque (gothique ?) avec des chats, mais je connais pas assez pour comparer.

Comme par hasard, sur le net il n'y a pas grand chose, comme exemple d'illustration. Et il est hors de question de passer le livre dans un scanner : la couverture est en tissu imprimé, et applatir le livre dans le clapet du scanner serait un crime XD. Néamoins voici un aperçu :

chatsiamois_pla.jpg



Je conclurais en disant que c'est un belle découverte, et je regarderais ce que les auteurs ont fait d'autres. Pour Ciou, c'était son premier travail d'illustration pour un livre, alors que Guillaume Bianco a déjà écrit quelques BD.

13/01/2010

Toujours Prêt Jeeves ?

9782264043733.jpg de P.G. Wodehouse

Mais quelle mouche a donc piqué Bertram Wooster ? Profitant de l'absence de Jeeves, il s'est laissé pousser une fine moustache comme en portent les acteurs à la mode. Comment lui, l'arbitre des élégances de la bonne société britannique, a-t-il pu se laisser aller à un tel faux-pas ? Personne dans son entourage ne saurait en effet soutenir sans haut-le-coeur la vision de cet écoeurant filet de poils. Personne, sauf Florence Craye, une ancienne fiancée, dont ce nouvel attribut viril va inopportunément ranimer la flamme. Et voilà Bertie dans une position bien délicate au moment même où sa tante Dahlia aurait le plus grand besoin de son aide... En maître de l'humour anglais P.G. Wodehouse tisse une nouvelle intrigue savoureuse que seul l'impeccable Jeeves saura, comme toujours, dénouer.

C'est le premier de la série que je lis, et comme par hasard c'est le dernier sur la liste ! Ce qui m'a motivé au départ, ce sont les visonnage de quelques épisodes de la série TV (regardés entre Tuplettes ^^) avec Stephen Fry en Jeeves et Hugh Laurie en Bertie, et comme j'avais trouvé ça hilarant, et après de fortes recommandations des dites Tuplettes, j'ai profité d'un passage en librairie pour choper un livre !

Et bien je regrette pas, je me suis bien régalée ! J'aime le style monologual de Bertie qui commente tout ce qu'il fait, dis ou entend en expliquant tout, surtout les habitudes et traditions des Woosters et les mannière d'un gentelman. Il y a un petit côté détaché et insouscient qui rend des évènements "dramatiques" assez comiques. Parce que forcément Bertie se trompe toujours royalement à un moment donné, sur ce qu'il faut faire ou pas, ou dire ou pas XD (heureusement, sinon pauvre Jeeves, il n'aurait rien à faire !).

Du coup ici nous avons en intrigue : un faux collier de perle, un roman adpaté au théâtre, un concours de fléchette, de la cuisine française, un autre collier, une matraque, un coffret ouvert, un remède secret, un mystère de langouste rose, des fiançailles rompues et d'autres créées, des rouflaquettes, un dépressif, une romancière exhorbitante, des problèmes d'estomac, des secrets de majordomes, une tête de potiron et beaucoup de "Ho !"... Tous plein de petits détails bizarres savamment glissés dans l'histoire et qui trouvent tous un rôle au final (même la langouste...)

J'ai adoré aussi les magnifiques surnom que Bertie et sa tanta Dahlia s'envoie avec une légerté déconcertante XD "espèce de chien galeux, ancêtre, ver de terre rampant, vielle chose etc..." heureusement que c'est sa tante préférée ! J'ose même pas imaginer ce que ça doit être avec Tante Agatha :D Enfin si j'imaginerais, car je pense vite m'en racheter un autre !!